Des maires refusent d'organiser la présidentielle



Une quarantaine de maires sur les 1.500 que compte l’Algérie ont annoncé dimanche leur refus d’encadrer l’élection présidentielle du 4 juillet, en signe de soutien à la contestation en cours contre le régime. Le président par intérim Abdelkader Bensalah a annoncé mercredi l’organisation d’un scrutin présidentiel le 4 juillet, pour trouver un successeur à Abdelaziz...


إقرأ بقية المقال على Tel quel.

تعاليق

منتدى