Festival de Cannes

Le Miracle du Saint Inconnu, entre conte marocain et comédie burlesque



Le réalisateur marocain Alaa Eddine Aljem incarne ce que plusieurs médias internationaux appellent déjà « la nouvelle génération du cinéma maghrébin ». Avant la première projection à Cannes, il nous parle de son premier long métrage Le Miracle du Saint Inconnu, de comédie burlesque et de tradition narrative marocaine. Section parallèle du Festival de Cannes, la Semaine de la Critique...


إقرأ بقية المقال على Tel quel.

تعاليق

منتدى