14ème anniversaire de l’INDH

Agadir se dote de deux unités de production et de commercialisation du miel et de l’huile d’argane



Deux unités de production et de commercialisation du miel et de l’huile d’argane viennent d’être inaugurées à Agadir en présence notamment du wali de la région du Souss-Massa Ahmed Hajji.

La première unité consacrée à la commercialisation et la production du miel est située dans la commune d’Amskroud. Cette structure comprend notamment des ateliers de promotion de l’apiculture, une salle de conditionnement, un laboratoire, un espace de stockage et des bureaux, et devra bénéficier à une dizaine de producteurs regroupés au sein d’une coopérative alors que la production attendue est de 10 tonnes par an.

Le deuxième projet inauguré consiste en une unité spécialisée dans la production et la commercialisation de l’huile d’argane basée dans la commune de Derarga.

Le lancement de ces deux projets de valorisation de la production apicole et de l’huile d’argane réalisés en partenariat avec les conseils élus intervient dans le cadre de la célébration du 14ème anniversaire de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). Celle-ci prévoit au niveau de la commune d’Agadir Idaoutanane une série de projets portant sur la construction et l’équipement de plusieurs structures pour la mise en valeur des différents produits du terroir, dont l’olivier, l’amandier, le cactus, l’ail, l’arganier ainsi que les plantes aromatiques et médicinales.

Ces projets répondent à l’esprit de l’INDH en tant que chantier national basé sur le développement d’activités génératrices de revenus qui contribuent à améliorer les conditions de vie des populations, notamment en milieu rural et dans les zones reculées et s’inscrivent dans le cadre de la troisième phase de l’INDH qui vise essentiellement à réaliser un développement humain et social durable garantissant les valeurs de dignité, d’équité et de solidarité et porteur d’espoir, notamment auprès des générations montantes grâce à des programmes ambitieux.

Notons que le nombre de projets financés par l’Initiative nationale pour le développement humain entre 2005 et 2018, au niveau de la préfecture d’Agadir Idaoutanane, a atteint un total de 1.064 projets répartis sur toutes les communes de la préfecture, et qui profitent de manière directe à quelque 850.000 bénéficiaires. Ces projets ont nécessité un investissement total de l’ordre de 618,08 millions DH, dont 71% ont été assurés par l’INDH.

Les projets visant la lutte contre l’exclusion sociale viennent en tête, suivis de ceux relatifs au programme horizontal et de ceux dédiés à la lutte contre la vulnérabilité et la marginalisation, puis les projets relatifs à la lutte contre la pauvreté en milieu rural. L’INDH a également participé activement à développer les compétences et les savoir-faire des acteurs territoriaux, en instaurant plusieurs programmes de formation.


إقرأ بقية المقال على Aujourd'hui le Maroc.

تعاليق

منتدى