Une peine de 20 ans de prison requise en appel contre le journaliste



L’ex-patron d’Akhbar Al-Yaoum avait écopé d’une peine de 12 ans de prison ferme en première instance. Le parquet a requis, dans la nuit du 8 au 9 octobre, une peine de 20 ans de prison contre Taoufik Bouachrine, dans le procès en appel du fondateur et ex-directeur de publication du quotidien Akhbar Al-Yaoum. Le substitut...


إقرأ بقية المقال على Tel quel.

تعاليق

منتدى