Mobilité internationale

Le Maroc séduit les talents étrangers !



Considérée comme la plus grande enquête au monde sur la mobilité internationale, la Global Talent Suvey réalisée pour la quatrième fois  par BCG et The Network et ReKrute a permis de mettre en exergue le comportement des travailleurs à l’étranger. Décryptage des changements et les flux impactant leur capital humain.       

La première tendance qui se dégage de cette enquête est que l’attractivité RH du Maroc à l’international a gagné 3 places en 2018 par rapport à 2014. De là, le Maroc reste le pays le plus attractif du Maghreb depuis 4 ans. Composé de plus de 360.000 personnes réparties sur 198 pays, dont 6.721 Marocains, l’échantillon est exhaustif. Selon les résultats de l’enquête, «le Maroc a gagné 3 places en 2018 par rapport à 2014, et s’est hissé cette année à la 53ème place des pays qui attirent le plus les actifs». Le Royaume se hisse de ce fait bien au-dessus des pays du Maghreb, à savoir la Tunisie qui se situe à la 121ème place et l’Algérie à la 83ème place. Les enquêteurs se sont attelés de ce fait à savoir quels sont les niveaux de salaire proposés aux expatriés. «Les actifs qui convoitent un travail au Maroc viennent principalement de pays africains. Les premiers étant les Ivoiriens. Ils sont suivis de près par les Tunisiens qui occupent la 2ème place et les Béninois en 3ème position», rapportent les auteurs de l’enquête.

C’est ainsi que le Maroc ne cesse de progresser, contrairement à certains pays qui ont enregistré une baisse et qui sont moins attractifs qu’en 2014. L’enquête cite dans les cas de régression, l’Afrique du Sud qui a perdu 13 places et les Emirats (EAU) qui ont reculé d’une place par rapport à la même année. L’argument fort du Maroc et qui est ressorti de cette enquête est sa position stratégique. Au carrefour de l’Afrique, du monde arabe et de l’Europe, le Royaume attire toujours et encore de plus en plus de talents avides d’expérience dans un pays en croissance continue. A noter que «dans l’autre sens, les Marocains sont curieux et mobiles à l’international avec 80% des Marocains (tous profils confondus) ouverts à l’expatriation». Cette tendance a été révélée lors de la dernière enquête de ReKrute (la migration des talents – mai 2018). Selon les résultats de cette dernière enquête, «91% des Marocains souhaitent s’expatrier (parmi les cadres exclusivement). Les 3 raisons principales de l’expatriation qui ressortent sont : acquérir de l’expérience professionnelle (1er facteur), enrichir leur expérience personnelle (2ème facteur), et chercher de meilleures opportunités de carrière (3ème facteur) ».

Ce rappel est important dans le sens où les perceptions sont différentes, de part et d’autre, des deux rives. Les Marocains, dans leurs réponses, privilégient le Canada en premier, après la France, l’Allemagne en 3ème place et les Etats-Unis en 4ème place pour la destination d’immigration. Les 83% des Marocains interviewés ont moins de 30 ans, et 77% ont au minimum un Bac+5. 97% des répondants habitent actuellement au Maroc, et les 3% restants vivent et travaillent à l’étranger. La majorité des répondants sont des hommes : 66% contre 33% de femmes. Concernant la mobilité des talents internationaux, Lisa Ivers, directrice associée du BCG Maroc et qui dirige le bureau de Casablanca, affirme qu’«avec l’ouverture de plus en plus volontariste vers l’Afrique, le Maroc est devenu un carrefour du monde de l’emploi. On le voit dans nos propres équipes : Marocains, Canadiens, Français, Sénégalais, Belges, Américains, Camerounais, Egyptiens, Ivoiriens, Allemands… s’y côtoient et collaborent pour faire rayonner la plate-forme marocaine à l’international». Edifiant.

– ReKrute.com est le leader de la gestion digitale des ressources humaines sur le Maghreb et l’Afrique francophone. Avec 268 cadres recrutés par jour et 96% des clients satisfaits, la plate-forme a pour mission essentielle d’accompagner les organisations et les individus. L’utilisation de solutions technologiques à forte valeur ajoutée permet de développer le capital humain. ReKrute est certifié ISO 9001 v2015, ISO 26000 depuis 2010, et détient le label RSE de la CGEM. Elle est également représentant exclusif de Network au Maroc.

– Le BCG (The Boston Consulting Group) est un cabinet international de conseil en management et le leader mondial du conseil en stratégie d’entreprise. Fondé en 1963, le BCG est une entreprise privée présente dans 50 pays avec 90 bureaux.

-The Network est une alliance mondiale de plus de 50 portails emploi leaders dans leur pays, engagés à trouver les meilleurs talents dans plus de 130 pays. Fondé en 2002, The Network est devenu le leader mondial du recrutement en ligne, au service de plus de 2.000 entreprises mondiales.


Lire la suite sur Aujourd'hui le Maroc.

Commentaires des lecteurs

Forum de discussion