Bouillon de culture



Booba et Kaaris
La sortie de prison de Booba et Kaaris, ce n'est pas pour tout de suite. Alors que les deux rappeurs seront jugés en septembre pour leur bagarre du 1er août à l'aéroport d'Orly, Kaaris a vu sa demande de remise en liberté rejetée par le tribunal correctionnel de Créteil, ainsi que celle de trois de ses proches, soupçonnés d'avoir pris part à la rixe.
Booba, incarcéré à Fleury-Mérogis, s'est quant à lui présenté à l'audience à Créteil mardi 14 août mais s'est finalement désisté de sa demande de remise en liberté. "Je retourne en cellule", a simplement déclaré à la barre le rappeur, qui conteste sa détention dans une procédure distincte. Celle-ci pourrait être examinée la semaine prochaine par la cour d'appel de Paris, selon une source proche du dossier.
Le 1er août, ces deux figures du rap français devaient prendre un avion en direction de Barcelone pour s'y produire séparément dans la soirée. Mais avant d'embarquer, leurs deux clans se sont violemment affrontés dans une boutique de duty-free sous les yeux de passagers, dont certains ont filmé la scène. Les images ont fait le tour des réseaux sociaux.

George Koh
La planète mode a récemment été secouée par une vague d'accusations de harcèlement et d'agression sexuelle. Un nouveau séisme y a lieu, cette fois provoqué par un autre drame. Le mannequin George Koh a été reconnu coupable du meurtre d'un confrère et rival, Harry Ozuka. L'information a été communiquée par l'Associated Press.
Lundi 13 août 2018, George Koh a été reconnu coupable du meurtre de Harry Ozuka à l'issue d'une comparution au tribunal Old Bailey, à Londres. L'auteur du crime et deux complices connaîtront la durée de leur peine le 21 septembre prochain, date de l'audience finale du procès.


Lire la suite sur Libération.

Commentaires des lecteurs

Forum de discussion