Les sabots de la discorde



La pose de sabots immobilisants sur les véhicules des Tangérois fait débat dans la ville du détroit. Les automobilistes mécontents de cette disposition, jugée illégale par la Cour des comptes, se mobilisent et pointent du doigt les méthodes de Somagec Parking. Celle-ci affirme de son côté opérer en toute légalité dans le cadre de la gestion déléguée...


Lire la suite sur Tel quel.

Commentaires des lecteurs

Forum de discussion