Ils ont rugi

Mais pas assez



Le Onze national n’a pu faire mieux qu’un match nul (2-2) devant la sélection comorienne, mardi au stade Said Mohamed Cheikh à Mitsamiouli, et ce pour le compte de la quatrième journée du groupe B des éliminatoires de la CAN 2019 dont les phases finales sont prévues l’été prochain au Cameroun.
Les locaux ont entamé la partie du bon pied, trouvant le chemin des filets dès la 8ème minute par l’entremise de Mohamed El Fardou. Les hommes de Hervé Renard ont dû attendre le second half pour remettre les pendules à l’heure par l’intermédiaire de Khalid Boutayeb (52è) avant que Noureddine Amrabet ne profite d’une bévue du gardien comorien pour doubler la mise à la 60ème minute.
Sauf que ce n’était que partie remise. Alors que le match s’acheminait vers une victoire des partenaires de Ghanem Saïs, les Comoriens ont réussi à égaliser au temps additionnel (90+1) toujours par l’inévitable Mohamed El Fardou.
Une issue de parité qui n’arrange pas vraiment les affaires de la sélection marocaine, appelée à se ressaisir lors de ses deux prochaines sorties face au Cameroun et au Malawi.


Lire la suite sur Libération.

Commentaires des lecteurs

Forum de discussion