Salon du cheval d’El Jadida

Une édition forte en adrénaline



Fenêtre ouverte sur le monde de l’équitation, le Salon du cheval d’El Jadida met en lumière un impressionnant panel de disciplines sportives. Si certaines sont plus connues que d’autres, toutes font la richesse de la sphère équestre.

Du 16 au 21 octobre, le Salon du cheval d’El Jadida s’installe au Parc d’exposition Mohammed V mettant le sport au cœur de l’évènement.

Pour sa 11ème édition, ce rassemblement annuel des amoureux du cheval recentre sa stratégie autour d’un thème particulièrement attractif qu’est les sports équestres.

Fenêtre ouverte sur le monde de l’équitation, le Salon du cheval d’El Jadida met en lumière un impressionnant panel de disciplines sportives. Si certaines sont plus connues que d’autres, toutes font la richesse de la sphère équestre comme l’a souligné Hamid Benazzou, secrétaire général de l’Association du Salon du cheval.

«Le Salon du cheval a atteint un niveau tel qu’il continue à séduire et à réaliser de belles performances. La compétition du saut d’obstacles a réussi à gagner la confiance de la Fédération équestre internationale (FEI). Elle a réussi son passage au statut de circuit de saut d’obstacles international quatre étoiles, confirmant sa place de compétition majeure du calendrier équestre mondial». Les chiffres présentés lors de la conférence de presse tenue hier sont eux aussi éloquents. Le nombre de pays participants est de 28 avec une forte représentation des nations africaines. Les passionnés auront l’occasion d’admirer 1.000 chevaux et 500 poneys, ce qui est un record selon les organisateurs. Cette nouvelle édition sera aussi ponctuée de nombreux temps forts, parmi lesquels l’organisation de la troisième édition du Grand Prix de Sa Majesté le Roi Mohammed VI de Tbourida dont la dotation globale est estimée à 1 million de dirhams, le Show international «A» pur-sang arabe, la Coupe des éleveurs marocains de chevaux arabes, le concours national des chevaux arabe-barbes, la 7ème édition du Championnat international des chevaux barbes pour ne citer que les principales activités. Une nouveauté importante cette année, le Morocco Royal Tour, dont le Salon du cheval d’El Jadida constitue la troisième étape, sera organisé du 19 au 21 octobre et sera qualificatif pour la Coupe du monde.

Le jeune public n’est pas en reste. Il bénéficiera d’un grand choix d’animations et d’activités équestres pédagogiques et ludiques. Avec plus de 40.000 visiteurs pour sa première édition l’an passé, le village enfant «Magui» sera de retour pour permettre aux enfants de découvrir le monde du cheval. Au programme : des ateliers autour de la voltige, du polo et du rodéo, avec des tours en calèche, des jeux de kermesse, des ateliers créatifs et un carnaval. Un concours de peinture et dessin sera également organisé pour les enfants des villes de Kénitra, El Jadida, Ouarzazate et Fès.

Et comme à l’accoutumée, le cheval sera une nouvelle fois au centre de nombreuses conférences culturelles et scientifiques. Ces espaces d’échange donneront l’occasion aux professionnels, chercheurs, étudiants et passionnés du cheval de discuter des actualités et nouveautés dans des domaines divers.

Le Salon ouvre officiellement ses portes

La 11ème édition du Salon du cheval, organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, a ouvert ses portes, lundi, au Parc d’expositions Mohammed VI d’El Jadida et ce, jusqu’au 21 courant sous le thème «Les sports équestres au Maroc».

L’ouverture de cette édition a été présidée par le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, en présence du secrétaire d’Etat chargé du développement rural et des eaux et forêts, Hamou Ouheli, de la secrétaire d’Etat chargée de la pêche maritime, Mbarka Bouaida, du wali de la région de Casablanca-Settat, gouverneur de la préfecture de Casablanca, Abdelkébir Zahoud, du président du Conseil de la région, Mustapha Bakkoury, et du gouverneur de la province d’El-Jadida, Mohamed Amine El Guerrouj.

A cette occasion, ils ont visité les différents espaces et stands du Salon dédiés aux régions du Royaume, aux institutions partenaires (Direction générale de la sûreté nationale, Forces armées royales, Garde royale, Gendarmerie royale et Forces auxiliaires), aux sponsors, à l’artisanat à l’espace international et aux éleveurs.

Par la suite, ils ont assisté à la carrière principale  à des shows, des spectacles artistiques et des voltiges équestres, exécutés par des troupes et cavaliers marocains et étrangers.


Lire la suite sur Aujourd'hui le Maroc.

Commentaires des lecteurs

Forum de discussion