Hervé Renard

En Afrique, il faut être solides à défaut d’être géniaux



La sélection marocaine s’est contentée d’une issue de parité, deux partout, devant son homologue comorienne, lors du match disputé mardi au stade Said Mohamed Cheikh à Mitsamiouli, pour le compte de la quatrième journée du groupe B des éliminatoires de la CAN 2019 dont les phases finales sont prévues l’été prochain au Cameroun.
Les locaux ont entamé la partie du bon pied, trouvant le chemin des filets dès la 8ème minute par l’entremise de Mohamed El Fardou. Les hommes de Hervé Renard ont dû attendre le second half pour remettre les pendules à l’heure par l’intermédiaire de Khalid Boutayeb (52è) avant que Noureddine Amrabet ne profite d’une bévue du gardien comorien pour doubler la mise à la 60ème minute.
Sauf que ce n’était que partie remise. Alors que le match s’acheminait vers une victoire des partenaires de Ghanem Saïs, les Comoriens ont réussi à égaliser au temps additionnel (90+1) toujours par l’inévitable Mohamed El Fardou.
Un match nul qui n’arrange pas vraiment les affaires de la sélection marocaine, appelée à se ressaisir lors de ses deux prochaines sorties face au Cameroun, le 16 novembre à domicile, et au Malawi, le 23 mars 2019 en déplacement. Sachant que la confrontation de mardi entre ces deux équipes comptant pour cette quatrième manche s’était soldée sur le score d’un but partout.
Ce qui donne lieu à une sélection camerounaise qui conserve les commandes avec 8 points, devant le Onze national qui cumule 7 unités, au moment où le Malawi est troisième (4 pts). Les Comoriens, quant à eux, ferment la marche avec 2 points au compteur.
A l’issue du match Iles Comores-Maroc, le sélectionneur national a fait savoir qu’  «on s’attendait à ces difficultés. Une pression très importante avec le soutien du public et un vent contre qui nous empêche de jouer ». Et de préciser sur le champ qu’ «en Afrique, il faut être solides à défaut d’être géniaux», puisque le «but est de se qualifier à la Coupe d’Afrique des nations», a-t-il déclaré au site officiel de la Fédération Royale marocaine de football, frmf.ma
Pour Hervé Renard, cette rencontre a été mal entamée par ses protégés. Néanmoins, l’équipe alignée, amputée de certains cadres, s’était ressaisie, signalant à cet effet qu’ «à part le premier quart d’heure de la première mi-temps, on a réussi un bon match et on aurait dû tenir ce résultat positif dans les cinq dernières minutes, chose qu’on n’a pas faite».
Le sélectionneur national n’a pas manqué de féliciter ses joueurs, surtout ceux qui ont fait leur baptême du feu et qui ont joué avec beaucoup de cœur. Hervé Renard a aussi salué son adversaire du jour qui est parvenu à tenir la dragée haute lors de ces éliminatoires au Cameroun, champion d’Afrique, et au Maroc, mondialiste en Russie 2018.
Victoire en amical des U20 La sélection nationale U20 s'est imposée face à son homologue de la République Démocratique du Congo sur le score de 1 but à 0,  mardi dernier au centre du Fath Union Sport de Rabat en match amical.
Les Lionceaux de l'Atlas ont inscrit l'unique but de la partie par le biais de Zakaria Driouech (86e sp).
Cette deuxième rencontre amicale entre les deux équipes fait partie du programme de préparation du Onze national aux prochaines échéances.


Lire la suite sur Libération.

Commentaires des lecteurs

Forum de discussion