Les partenariats public-privé, un outil de promotion de l’agriculture et des TIC en Afrique



Créer un environnement propice aux échanges et un cadre favorisant un dialogue productif entre décideurs et acteurs clés des secteurs publics et privés. Tel est l’objectif de la deuxième édition du Forum partenariats public-privé (PPP) qui se tiendra les 12 et 13 novembre prochain à Casablanca.
Placée sous le thème «Promouvoir l’agriculture et les technologies de l’information et de la communication (TIC) en Afrique grâce aux partenariats public-privé (PPP)»,  cette deuxième édition est organisée par le Centre international de la formation professionnelle continue, Trainis, en partenariat avec le Club PPP MedAfrique
L’édition 2018, qui verra la participation de plusieurs investisseurs internationaux et représentants d’institutions de promotion de l’investissement, constitue «une opportunité exceptionnelle pour les investisseurs et les entreprises internationales de mieux s’imprégner de cette dynamique et des possibilités de partenariats», indiquent les organisateurs.
En effet, à travers des conférences et panels thématiques, «une vingtaine de panelistes et intervenants internationaux s’appliqueront à analyser le rôle des PPP dans la transformation numérique en Afrique, aussi bien en termes d’infrastructures (fibre optique, réseaux mobiles…) qu’en termes d’usages (services publics numériques, e-gouvernement…) », soulignent-ils dans un communiqué.
D’après le programme concocté par l’équipe d’organisation, le Forum sera également marqué par un focus sur la mobilisation du secteur privé par les Etats africains pour soutenir la production agricole (réseaux d’irrigation, viabilisation de terres, structures de commercialisation et de transformation…).
A noter que ce Forum de haut niveau,  qui prévoit aussi d’offrir des formations et d’organiser des visites d’entreprises, «s’inscrit également dans une démarche de capitalisation de bonnes pratiques dont les plus remarquables recevront une distinction (Awards) à l’occasion d’un dîner de gala», souligne-t-on de même source.
Il est à préciser que le Forum, qui représente également un cadre unique pour les Etats de présenter leurs projets de PPP et les opportunités d’investissement afférentes, fait suite à celui tenu en 2017 à Paris qui avait réuni plus de 300 cadres et décideurs africains et européens.
Pour rappel, la précédente édition avait été marquée par les interventions de  Moussa Mara, ancien Premier ministre du Mali ; Bernard Kouchner, ancien ministre français des Affaires étrangères ; Charles Paradis, directeur général de Bouygues Concessions, entre autres.
Notons que cette année sera marquée par les interventions du Premier ministre guinéen (Ibrahima Kassory Fofana), du ministre marocain de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique (Moulay Hafid Elalami), de la présidente de la Fédération marocaine des technologies de l’information, des télécommunications et de l’offshoring (APEBI Maroc, Saloua Kakri Belkziz), de la Chef de division du secteur privé Commission UEMOA (Khady Evelyne Ndiaye).
Interviendront également lors de cette édition, Mohamed Methqal (directeur général de l’AMCI Maroc), le PDG d’Africa Development Solutions (Samba Bathily), la représentante de la Banque africaine de développement (BAD,  Maroc, Leila Farah Mokaddem) et  de l’ancien ministre de la Communication et de l’Economie numérique du Mali (Mahamadou Camara).
Précisons que le Forum PPP Afrique est organisé avec le soutien de l’Agence marocaine de la coopération internationale (AMCI), l’Agence pour le développement agricole (ADA), de l’Apebi et de la Chambre d’agriculture de la région Casablanca-Settat.


Lire la suite sur Libération.

Commentaires des lecteurs

منتدى