Habib El Malki s’entretient avec le président de la Commission internationale et arabe de reconstruction en Palestine et avec l’ambassadeur du Sultanat d’Oman à Rabat



Le président de la Commission internationale et arabe de reconstruction en Palestine, Taher Almasri, a salué, jeudi à Rabat, les positions honorables du Maroc envers la question palestinienne. Lors d'entretiens avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, M. Almasri a mis en exergue les efforts consentis par S.M le Roi Mohammed VI et l'ensemble des composantes du peuple marocain, pour soutenir la résistance du peuple palestinien.
Selon un communiqué de la Chambre des représentants, M. Almasri a également donné un aperçu sur la commission internationale et arabe de reconstruction en Palestine, créée en 2008, et ses différents projets, expliquant qu'elle regroupe des instances et personnalités de la société civile de différents domaines et pays, avec comme objectif d'améliorer le quotidien des Palestiniens.
De son côté, Habib El Malki a salué l'action de la Commission et ses réalisations en faveur de la reconstruction en Palestine, rappelant que "la cause palestinienne est sacrée pour les Marocains".
Habib El Malki a mis en avant le rôle assuré par S.M le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, pour soutenir la question palestinienne et la défense d'Al-Qods Asharif, notant que l'agence Bayt Mal Al-Qods, dont le siège est au Maroc et qui jouit de la Haute Sollicitude du Souverain, contribue dans des projets importants et concrets au profit de la population de la Ville Sainte.
Le président de la Chambre des représentants a condamné la politique et les pratiques agressives de l'occupation, appelant à poursuivre la mobilisation pour le soutien de la juste cause palestinienne.
Par ailleurs, le renforcement des relations parlementaires entre le Maroc et le Sultanat d'Oman a été au centre d'entretiens, jeudi, entre le président de la Chambre des représentants et l'ambassadeur du Sultanat d'Oman à Rabat, Abdullah Bin Obaid Al Hinai.
Lors de cette entrevue, Habib El Malki a exprimé sa volonté de donner un nouvel élan à la coopération entre les institutions législatives des deux pays, appelant à intensifier les visites et à renforcer la coordination entre les groupes d'amitié parlementaires des deux pays, indique un communiqué de la Chambre des représentants.
A cette occasion, il a salué le trend haussier des relations bilatérales, soulignant l’importance du lancement d’une desserte aérienne directe liant Mascate à Casablanca.
De même, le président de la Chambre des représentants a indiqué que les deux pays jouent un rôle important dans la région arabe, en raison de leur ouverture, leur héritage historique et leur stabilité.
De son côté, l'ambassadeur omanais a salué les recommandations issues de la cinquième session de la Commission mixte maroco-omanaise, présidée récemment par les ministres des Affaires étrangères des deux pays.
Lors de cette session, le Maroc et le Sultanat d’Oman ont signé plusieurs conventions destinées à renforcer leur coopération bilatérale dans des domaines importants, notamment le développement social, les habous et les affaires islamiques, l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, l’agriculture et le tourisme, a rappelé le diplomate.
A l'occasion de ces entretiens, les deux parties ont exprimé leur volonté de conforter les relations d’amitié étroites entre les deux pays, tout en mettant l’accent sur la convergence des points de vue sur diverses questions internationales, de nature à contribuer à un plus grand rapprochement entre les deux peuples aux niveaux culturel et civilisationnel.


Lire la suite sur Libération.

Commentaires des lecteurs

منتدى