INSOLITE

Ce n’était pas la bonne destination



Deux Erythréens, cachés dans un camion avec l'espoir de gagner la Belgique, ont été découverts lors d'une fouille du véhicule à l'entrée de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme), a-t-on appris auprès de la gendarmerie. Les deux migrants, l'un de 40 ans et l'autre mineur, ont été retrouvés à l'occasion d'une fouille systématique, sur le parking à l'extérieur de la centrale, des véhicules qui rentrent dans son enceinte, a précisé la gendarmerie, confirmant une information de France Bleu Drôme Ardèche. Le poids lourd, qui appartient à un prestataire italien du Tricastin, transportait des pièces mécaniques non sensibles, selon la même source. Le chauffeur italien suppose que les deux migrants ont profité d'une pause à Vintimille, à la frontière franco-italienne, pour s'introduire dans le camion. Le quadragénaire a été placé en retenue administrative, avant d'être remis en liberté avec une obligation de quitter le territoire. Le mineur a été pris en charge par les services de l'enfance du conseil départemental.


Lire la suite sur Libération.

Commentaires des lecteurs

Forum de discussion