Trois nouveaux décès, des médicaments périmés… Le mouroir de Tit Mellil continue de sombrer



Le Centre social « Dar El Kheir » de Tit Mellil a enregistré trois nouveaux décès dus à de « la négligence » selon l’Instance nationale des droits de l’Homme. Cette dernière dénonce également l’administration de médicaments périmés aux bénéficiaires du centre.  Le Centre social « Dar El Kheir » de Tit Mellil continue de sombrer. Le 14 juillet, un nouveau...


Lire la suite sur Tel quel.

Commentaires des lecteurs

Forum de discussion