Transfert

Le PSG « intransigeant » sur le cas Neymar



Le Paris SG se montre « intransigeant » dans ses négociations avec le FC Barcelone et le Real Madrid pour la vente de la superstar brésilienne Neymar, ont rapporté jeudi 22 août 2019, les journaux espagnols et français, faisant état du rejet d’offres mirifiques par la direction parisienne.

Selon le quotidien catalan Sport, le Barça est prêt à payer 160 millions d’euros pour l’attaquant, qui avait quitté le club blaugrana avec fracas en 2017 en échange de la somme record de 222 M EUR, avant de faire part ces dernières semaines de son envie de retour. Cette somme pourrait être versée en deux fois, via un prêt avec option d’achat obligatoire, mais Paris a refusé.

« Les négociations sont bloquées en raison de la posture intransigeante du PSG, qui a rejeté toute proposition de prêt » et désire un transfert, a écrit Sport dans son édition de jeudi, avec ce titre en Une: « Le PSG bloque Neymar. »

Le journal barcelonais Mundo Deportivo évoque des chiffres similaires : une offre de prêt sur deux saisons, avec un versement chaque année correspondant au « loyer » de ce prêt payant et une option d’achat obligatoire lors de la deuxième année en échange de 150 M EUR.

« La négociation avec le PSG continue sur fond de refus du club français, même si le Barça attend toujours un geste décisif de Neymar : se positionner publiquement du côté blaugrana pour désactiver l’intérêt » du Real Madrid, fait valoir le quotidien.

En France, le quotidien sportif L’Equipe parle précisément d’une offensive spectaculaire du Real, désireux de damer le pion à son grand rival barcelonais.

« Madrid a proposé le montage suivant: 100 M EUR en cash plus trois joueurs », à savoir trois indésirables du vestiaire madrilène, le Gallois Gareth Bale, le Colombien James Rodriguez et le Costaricien Keylor Navas, a rapporté le journal français. L’Equipe ajoute que les dirigeants parisiens l’ont refusé: « La valorisation globale de cette offre ne répond pas aux attentes parisiennes. »

Enfin, L’Equipe comme Mundo Deportivo font état d’une possible irruption de la Juventus Turin dans ce dossier, sans pour autant juger la piste très sérieuse. Dénouement attendu d’ici la fin du mercato en France, en Espagne et en Italie, programmée le 2 septembre.


Lire la suite sur L'Observateur du Maroc.

Commentaires des lecteurs

Forum de discussion