CFC et Barcelona Centre Financer Europeu signent un mémorandum d’entente



Opportunités d’investissement entre le Maroc, l’Afrique et l’Espagne

Cet accord permettrait d’initier une plate-forme destinée à encourager et promouvoir la finance verte et les infrastructures durables.

CFC compte un nouveau partenariat international à son actif. En effet, la place financière casablancaise vient d’annoncer la signature dans la capitale de la Catalogne d’un mémorandum d’entente avec Barcelona Centre Financer Europeu (BCFE) portant à treize le nombre des partenariats la liant à d’autres centres financiers (en Europe, en Asie et en Amérique du Nord).  Pour Saïd Ibrahimi, CEO de CFC, «ce partenariat, qui vient renforcer le réseau de partenaires de Casablanca Finance City en Europe, va nous permettre d’explorer de nouvelles possibilités de coopération entre nos deux pays, et plus largement en Afrique dont l’attractivité pour les investisseurs est de plus en plus forte».

De son côté, Luis Herrero, président de BCFE, a expliqué : «Notre objectif est de développer incessamment une relation de partenariat forte et durable qui fournira aux entreprises et aux opérateurs économiques des deux rives de la Méditerranée une base solide pour le renforcement des relations commerciales entre l’Espagne, le Maroc et les pays africains», soulignant par ailleurs la nécessité de promouvoir davantage la finance verte, véritable levier de développement sur le continent africain. Pour les deux parties, cet accord établit les bases d’une coopération durable en vue de promouvoir les opportunités d’investissement entre l’Espagne, le Maroc et l’Afrique.

Il permettrait aussi d’initier une plate-forme destinée à encourager et promouvoir la finance verte et les infrastructures durables. Ce nouvel accord favorisera à cet effet le partage des connaissances et expertises entre les deux partenaires. L’objectif étant aussi de développer une coopération efficace à travers l’organisation de programmes professionnels de formation, d’activités de recherche, de publications et d’échanges de délégations sur les deux marchés respectifs.


Lire la suite sur Aujourd'hui le Maroc.

Commentaires des lecteurs

Forum de discussion