La grâce royale, prélude à une réforme ?




Un communiqué du ministère de la Justice est venu mettre fin au calvaire des cinq personnes condamnées dans le cadre de l’affaire Hajar Raissouni. Le cas de la journaliste servira-t-il de locomotive pour réformer les lois relatives aux libertés individuelles ? Au sortir de la prison d’El Arjat, dans les environs de Salé, Hajar Raissouni...

Lire la suite sur Tel quel.

Commentaires des lecteurs

Forum de discussion